Accueil Chine Monde Afrique Economie Culture/Edu Science/Tech Santé Société Environnement Tourisme Sports
-
RDC: le nouveau président du Parlement promet "des relations plus profondes avec les pays voisins"
-
AfriqueSud/Election: les partis politiques vont clôturer les campagnes dans tout le pays (PAPIER GENERAL)
-
Algérie : report de l'examen de l'affaire de l'attentat contre le commissariat de Dar El Beida à juin prochain
-
La frégate américaine USS Robert G Bradley accoste le port d'Alger
-
Afrique Sud: stricte sécurité avant les élections
La CEEAC en quête de financement pour la réalisation du projet pont-rail entre Kinshasa et Brazzaville
  2009-04-19 07:47:10  

     KINSHASA, 18 avril (Xinhua) -- La Communauté économique des  Etats d'Afrique centrale (CEEAC) est en quête de financement  auprès des pays membres en vue de la réalisation de son grand  projet intégrateur de lancer un pont-rail entre Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo (RDC) et Brazzaville,  capitale de la République du Congo, et son prolongement en chemin  de fer jusqu'à Ilebo, dans la province du Kasaï Occidental (RDC).  

     Le secrétaire général de la CEEAC, le Congolais Sylvain Ngoma, l'a expliqué samedi à Kinshasa lors d'un entretien avec le Prémier ministre congolais Adolphe Muzito.  

     M. Ngoma a expliqué à la presse les difficultés actuelles de la CEEAC et la léthargie observée dans le fonctionnement de cette  structure sous-régionale, comparativement aux autres ensembles  africains comme la Communauté économique de développement de  l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO).  

     L'âge jeune de la CEEAC, créée en 1983, explique ses  difficultés de décollage par rapport aux autres communautés, à  l'instar de la CEDEAO qui a vu le jour en 1975, a indiqué M. Ngoma. 

     Sept années après sa naissance, la CEEAC n'a plus vécu du fait  de la rupture de la paix dans plus de la moitié des Etats membres  du fait des guerres. Les études menées jusque-là sont devenues  caduques et la CEEAC est à la recherche d'un nouveau plan  directeur consensuel qui implique la volonté des dirigeants des  pays membres, a-t-il dit.  

     Le projet de construction du pont-rail entre Kinshasa et  Brazzaville a provoqué des protestations auprès des habitants de  la province du Bas Congo (RDC) qui redoutent la destruction du  port de Matadi et la convergence de toutes les activités vers le  port de Pointe Noire, en République du Congo.