Accueil Chine Monde Afrique Economie Culture/Edu Science/Tech Santé Société Environnement Tourisme Sports
-
Fujimori hospitalisé pour un éventuel cancer pancréatique
-
Medvedev: Moscou soutenu par l'OTSC sur le conflit russo-géorgien
-
Cheney prononce le soutien américain pour l'adhésion de l'Ukraine à l'OTAN
-
L'émissaire américain Hill appelle à vérifier la déclaration de la RPDC sur le nucléaire
-
Pakistan: trois juges destitués de la Cour suprême rétablis dans leurs fonctions
Le dirigeant de la majorité libanaise met en garde contre le  retour de la Syrie au Liban
  2008-09-06 15:46:59  

      BEYROUTH, 6 septembre (Xinhua) -- Le dirigeant de la majorité  libanaise Saad Hariri, a demandé vendredi à la Ligue arabe, la  communauté internationale et les dirigeants libanais de contenir  toute tentative syrienne de rentrer au Liban, a rapporté samedi le journal local As-Safier. 

     "Le Liban doit se mettre en garde contre toute tentative de la  Syrie de faire un retour au Liban", a déclaré M. Hariri. 

     Il a critiqué le président syrien Bashar Assad en disant que  "ceux qui exportent le terrorisme au nord du Liban n'ont pas de  droit d'avoir peur de l'élargissement du fondamentalisme dans le  nord du Liban." 

     Il a fait remarquer le soutien syrien allégué au Fattah  Al-Islam qui lutte contre l'armée libanaise en mai, 2007. 

     Le président syrien a annoncé jeudi qu'il avait conseillé au  président libanais Michel Sleimane lors de la visite de ce dernier en Syrie d'envoyer plus d'unités libanaises au nord du Liban pour  mettre fin aux conflits sectaires à Tripoli et dans la région. 

     La coalition au pouvoir a décrit vendredi les remarques de M.  Assad comme "insultes aux président libanais" et " ingérence dans  les affaires internes libanaises." 

     M. Hariri a indiqué que le Liban est "un Etat indépendant et  souverain arabe, et personne n'a le droit de le traiter comme un  Etat immature." 

     Il a conclu que le seul moyen à faire face à ce défi est de  renforcer l'unité nationale.