Accueil Chine Monde Afrique Economie Culture/Edu Science/Tech Santé Société Environnement Tourisme Sports
-
Un attentat suicide à la bombe tue 14 personnes dans un café irakien
-
La Corée du Sud prête pour l'élection présidentielle
-
Le Sri Lanka, troisième pays le plus dangereux pour les  journalistes
-
Le PKK est "une menace" pour la Turquie, l'Irak et les Etats-Unis
-
Le Venezuela et l'Argentine démentent des accusations américaines
Le Sri Lanka, troisième pays le plus dangereux pour les  journalistes
  2007-12-19 15:16:44  

     COLOMBO, 19 décembre (Xinhua) -- Le Sri Lanka est considéré  comme le troisième pays le plus dangereux pour les médias, après  l'Irak et la Somalie, avec sept journalistes tués en 2007, a  rapporté mercredi le Daily Mirror. 

     En raison de l'intensité de la guerre civile dans ce pays  insulaire, sept journalistes ont été tués cette année, contre  quatre en 2006, a indiqué le journal local citant l'organisation  de défense des journalistes Presse Emblem Campaign (PEC). 

     Selon la PEC, au moins 110 journalistes, un chiffre record, ont été tués dans 27 pays depuis début janvier. Les deux tiers des  journalistes sont morts dans les principales zones de conflit  telles que l'Irak, la Somalie, le Sri Lanka, l'Afghanistan et la  République démocratique du Congo (RDC). 

     Pour la cinquième année consécutive, l'Irak est le pays le plus dangereux pour les médias, avec 50 journalistes tués, suivi par la Somalie, avec huit journalistes victimes, contre un en 2006.  

     La PEC, basée à Genève et établie par un groupe de journalistes de plusieurs pays, est destinée à renforcer la protection et la  sécurité des journalistes dans les zones de conflit et de  violences.