Flash>>
- Annan se rendra en Iran le 2 septembre (2006-08-27)- L'Iran poursuivra ses activité nucléaires (2006-08-27)- Une député arabe sunnite libérée en Irak (2006-08-27)- Un important commandant taliban parmi les 16 militants tués en Afghanistan (2006-08-27)- La mission de l'ONU au Liban sud ne vise pas à détruire le Hezbollah (2006-08-27)- Deux cameramen blessés dans une attaque aérienne (2006-08-27)
 
Incendies en Indonésie de forêt: 10.000 personnes souffrent de la  fumée, des vols suspendus
  2006-08-27 16:18:32
 

     JAKARTA, 27 août (XINHUA) -- La fumée provenant des incendies  de forêt qui font rage dans les provinces de Riau et Jambi sur  l'île indonésienne de Sumatra s'est épaissie samedi, provoquant  l'annulation de vols et causant des risques pour la santé de la  population et des manifestations de la part des pays voisins. 

     Les officiels de santé de Riau et Jambi ont conseillé aux  résidents de rester à l'intérieur des maisons ou de réduire leurs  activités à l'extérieur, rappelant par ailleurs que la visibilité  était limitée, et que cela représentait un danger pour les  conducteurs de véhicules motorisés, selon le Jakarta Post de  dimanche. 

     Dans la capitale de Riau, Pekanbaru, où la fumée noire a masqué le soleil la plupart de la journée, quelque 10.000 personnes ont  présenté des symptomes d'affection respiratoire. 

     La fumée suffocante a causé de nombreux retards dans les  transports aériens, ont indiqué les autorités aéroportuaires. 

     Deux vols ont été retardés dans la province voisine de Jambi et un vol intérieur a été redirigé vers Palembang, à Sumatra sud, a  déclaré Ida, un responsable de l'aéroport. 

     Selon le directeur de l'aéroport de Jambi, Basuki Mardianto, la situation avait empiré samedi, et l'aéroport pourrait être fermé  au cas où elle devait encore se déteriorer. 

     L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a averti que la fumée pourrait contribuer à dégrader davantage à qualité de l'air dans  les grandes villes chinoises et du sud-est asiatique. Elle a  également classé cette émanation de fumée parmi les pires au monde et indiqué que ce phénomère contribuait à la mort de 500 000  personnes dans la région chaque année. 

     Les officiels de la santé sont inquiets du fait que le  brouillard produit par les flammes pourrait aggraver les problèmes de santé liés au coeur, aux poumons, au cerveau, aux yeux et à la  peau. De nombreuses personnes ont d'ores et déjà été hospitalisées pour des insuffisances respiratoires, des saignements de nez ou  des irritations des yeux graves. 

     Le gouvernement malaisien a pressé l'Indonésie à éteindre les  incendies de forêt et a souligné que la pollution pourrait avoir  de lourdes répercutions sur l'économie et le tourisme dans la  région. 

     De son côté, le gouvernement indonésien a annoncé vendredi son  projet de provoquer des pluies et de mener des bombardements d'eau la semaine prochaine pour venir à bout des flammes. De plus, des  poursuites seront lancées contre les pyromanes. 

     Les bombardements d'eau ont été effectués dans de nombreuses  régions de Riau par deux hélicoptères de la police, sans réussir à contenir la progression du feu, qui gagne du terrain  principalement sur les sols tourbeux.  

     A Jakarta, le président du Parlement Agung Laksono a fait part  de la honte de l'Indonésie face à son incapacité à surmonter la  situation. 

     "Je crois que nous disposons d'une technologie suffisante pour  maîtriser les incendies et que nous devons prendre au sérieux nos  efforts," a-t-il estimé. Fin  

  Liens connexes