Flash>>
- Une tempête de sables pourrait frapper la Chine dans les 3 jours à  venir (2007-02-26)- Sénégal-présidentielle : Wade devance Tanor et Seck (2007-02-26)- Libération d'un Français détenu en Iran (2007-02-26)- Départ du président irakien pour des examens médicaux en Jordanie (2007-02-26)- Mali : création d'une alliance de partis pour la présidentielle (2007-02-26)- Sénégal-présidentielle : Prolongation des votes (2007-02-26)
 
Plus de 200 morts dans le glissement de terrain en Indonésie
  2006-06-23 11:24:38  

     JAKARTA, 22 juin (XINHUA) -- Le bilan du glissement de terrain et des inondations qui ont frappé l'Indonésie mardi dépasse les  200 morts et pourrait encore augmenter puisque les équipes de  secours sont encore à la recherche de 128 personnes disparues, a  indiqué jeudi un responsable local. 

 Le bilan du glissement de terrain et des inondations qui ont frappé l'Indonésie mardi dépasse les  200 morts et pourrait encore augmenter puisque les équipes de  secours sont encore à la recherche de 128 personnes disparues, a  indiqué jeudi un responsable local.

(Photo: Xinhua/Reuters)

     « Le nombre (de victimes) pourrait encore augmenter, puisque de nombreuses maisons et zones n'ont pas encore été atteintes par les équipes de secours », a indiqué Saharudin Rahmad, responsable du  poste provincial contre les catastrophes, à Makasar, la capitale  de la province. 

 Le bilan du glissement de terrain et des inondations qui ont frappé l'Indonésie mardi dépasse les  200 morts et pourrait encore augmenter puisque les équipes de  secours sont encore à la recherche de 128 personnes disparues, a  indiqué jeudi un responsable local.

(Photo: Xinhua/Reuters)

     « Les chiffres dont nous disposons actuellement sont 200 morts  et 128 disparus », a-t-il précisé. 

     Le ministre indonésien de la Forêt, Malam Sambat Kaban, a  indiqué que ces inondations et ce glissement de terrain étaient  dus à une surface de forêts insuffisante sur le terrain qui s'  explique par différents échecs de la reforestation depuis des  décennies. 

     Toutefois, le vice-président indonésien, Jusuf Kalla, avait  précédemment attribué la catastrophe à une exploitation illégale  du bois. 

     L'Indonésie, qui est située dans la zone tropicale, subit  souvent des glissements de terrain à cause de la déforestation  endémique. Fin  

  Liens connexes