Remaniement partiel du gouvernement algérien
  2005-05-02 14:10:33
 

     ALGER, 1er mai (XINHUANET) -- Le gouvernement algérien a procédé à un remaniement partiel, avec le départ de quatre ministres et de  deux ministres délégués, et l'entrée de six ministres et d'un  ministre délégué, selon un décret présidentiel publié dimanche. 

     Selon le décret présidentiel, Abdelaziz Belkhadem, auparavant  ministre d'Etat et ministre des Affaires étrangères, conserve son  titre de ministre d'Etat et devient représentant personnel du chef de l'Etat, tandis que Mohamed Bedjaoui, auparavant président du  Conseil constitutionnel, assume les fonctions de ministre d'Etat  et ministre des Affaires étrangères. 

     Le ministre des Finances Abdelatif Benachenhou quitte le  gouvernement, tandis que Noureddine Boukrouh est remplacé au  ministère du Commerce par El-Hachemi Djaaboub, auparavant ministre de l'Industrie. 

     Le remaniement est aussi marqué par la création du poste de  ministre délégué auprès du ministre de la Défense nationale dont  le titulaire est Abdelmalek Guenaizia. Le président algérien  Abdelaziz Bouteflika cumule comme auparavant les fonctions de  ministre de la Défense nationale. 

     A part les départs et entrées, six autres ministres changent  leurs portefeuille après le remaniement, selon le décret. 

     Par ailleurs, les fonctions de ministre de la Communication et  de ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères  chargé de la Communauté à l'étranger seront pourvues  ultérieurement, toujours selon le décret présidentiel. 

     Il s'agit du deuxième remaniement minitériel de l'Algérie,  après la réélection en avril 2004 d'Abdelaziz Bouteflika à la  présidence algérienne. Fin