Présidentielle au Niger: un quatrième parti, le RDP, soutient la candidature de Mamadou Tandja au second tour
  2004-11-23 14:59:57
 

     NIAMEY, 22 novembre (XINHUANET) -- Un quatrième parti, le RDP,  ayant présenté son candidat au premier tour de l'élection  présidentielle du 16 novembre dernier, a décidé dimanche soir de  soutenir la candidature de Mamadou Tandja au second tour de la  présidentielle du 4 décembre prochain. 

     Ce parti de Hamid Algabid, ancien premier ministre du Niger et ancien secrétaire général de l'Organisation de la Conference  islamique (OCI) a obtenu 119 153 voix au premier tour, soit 4,89%  des suffrages exprimés valables. 

     Il était auparavant dans l'opposition avec le Parti nigérien  pour la Démocratie et le Socialisme (PNDS) de Mahamadou Issoufou.  

     Trois autres partis ont également décidé de soutenir la  candidature du président sortant Mamadou Tandja, rappelle-t-on. 

     Il s'agit de la Convention démocratique et sociale (CDS), parti du président de l'Assemblee nationale Mmahamane Ousmane, du  Rassemblement démocratique et social (RSD) de Cheiffou Amadou et  de l'Alliance nigérienne pour la Démocratie et le Progres (ANDP)  de Moumouni Djermakoye Adamou. 

     Ces partis ont obtenu au premier tour de l'élection  présidentielle du 16 novembre dernier respectivement 425 052 voix  (17,43%), 154 732 voix (6,35%) et 147 957 voix (6,07%). 

     Le président sortant, Mamadou Tandja et son challenger de 1999, Mahamadou Issoufou du PNDS vont s'affronter au second tour de la  présidentielle. 

     Mamadou Tandja a remporté 999 764 voix, soit 40,67% des  suffrages exprimés valables, selon les résultats globaux  provisoires publiés vendredi soir par la Commission électorale  nationale indépendante (CENI).  

     Mahamadou Issoufou a obtenu 599 792 voix, soit 24,60% des  suffrages. Fin