La France doit rendre hommage au peuple africain, selon M. Barnier
  2004-08-16 14:18:58
 

     PARIS, 15 août (XINHUANET)--Les cérémonies du 60ème anniversaire  du débarquement de Provence sont "événement considérable pour les  relations franco-africaines", car "c'est un hommage aux peuples  africains à qui la France, l'Europe doivent leur liberté", a  déclaré dimanche le ministre français des Affaires étrangères,  Michel Barnier. 

     M.Barnier a tenu ces propos à l'AFP à bord du porte-avions  Charles de Gaulle, au large de Toulon, sur lequel le président  français Jacques Chirac a présidé la cérémonie. 

     A cette occasion, M. Barnier a souligné qu'"il faut rendre  hommage à ces peuples (africains), représentés ici par leurs  dirigeants" qui participaient à la cérémonie à l'invitation du  président français. 

     Parmi ces dirigeant africains, on remarquait la présence de 16  chefs d'Etat ou de gouvernement africains dont Le roi Mohammed VI  du Maroc, Abdelaziz Bouteflika (Algérie), Amadou Touré (Mali),  Abdoulaye Wade (Sénégal), Marc Ravalomanana (Madagascar), François Bozizé (Centrafrique), Paul Biya (Cameroun), Idriss Deby (Tchad),  Blaise Compaoré (Burkina Faso), Mathieu Kérékou (Bénin), Gnassimbé Eyadéma (Togo), Ismaïl Omar Guelleh (Djibouti), Mamadou Tandja ( Niger) et Azali Assoumani (Comores).  

     "C'est un événement considérable, pour les relations franco- africaines, et pour que l'on se souvienne de tous les combattants  africains à qui la France, à qui l'Europe doivent leur liberté", a déclaré M. Barnier. 

     "Ce sont des moments aussi très émouvants. C'est notre histoire partagée, cette histoire qui comprend des moments tragiques a-t-il ajouté. Fin